12 avril 2011

Théories

Le Dr. Maria Montessori pensait qu'aucun être humain ne pouvait être éduqué par une autre personne. L'individu doit agir lui-même ou il ne le fera jamais.
Un individu vraiment éduqué continue à apprendre longtemps après les heures et les années qu'il a passé dans une classe parce qu'il est motivé en lui-même par une curiosité naturelle et l'amour de la connaissance. C'est ainsi que le Dr. Montessori sentit, que le but d'une éducation de la prime enfance n'était pas d'emplir l'enfant de faits tirés d'études préétablies mais plutôt de cultiver son propre désir d'apprendre.


Dans une classe Montessori on approche cet objectif de deux façons :

    - en laissant chaque enfant expérimenter l'enthousiasme d'apprendre selon son propre choix plutôt que par obligation, 

          

     - en l'aidant à perfectionner ses outils d'apprentissage naturels, sa capacité sera ainsi maximale durant les situations d'apprentissage futures. Le matériel Montessori a ce double objectif à long terme en plus du but immédiat de donner des informations spécifiques à l'enfant.

[

Modalités de l'apprentissage

L'utilisation du matériel est basé sur l'aptitude unique du jeune enfant à apprendre. Maria Montessori compare fréquemment le jeune esprit à une éponge. Il absorbe complètement l'information de l'environnement. Le procédé est particulièrement évident dans la façon dont un jeune enfant de deux ans apprend sa langue maternelle, sans instruction formelle et sans l'effort conscient et fastidieux dont fait preuve un adulte pour maîtriser une langue étrangère.

Acquérir l'information de cette façon est une activité naturelle pour le jeune enfant qui utilise tous ses sens pour étudier son environnement. Puisque l'enfant détient cette capacité à apprendre en absorbant jusqu'à ce qu'il ait presque sept ans, Maria Montessori pensa que l' expérience de l'enfant pouvait être enrichie au sein d' une classe où il pourrait manipuler le matériel qui lui montrerait des informations éducatives de base. Plus de soixante années d'expérience ont consolidé la théorie selon laquelle un jeune enfant peut apprendre à lire, écrire et calculer de la même façon naturelle qu'il apprend à marcher et parler. Dans une classe Montessori, le matériel l'invite à faire cela durant ses propres périodes d'intérêt et d'empressement.

Maria Montessori a toujours souligné que la main était le professeur principal de l'enfant. Pour apprendre il faut de la concentration, et la meilleure façon pour un enfant de se concentrer et de fixer son attention sur quelques tâches est de l'accomplir avec ses mains. Tout le matériel d'une classe Montessori permet à l'enfant de renforcer ses impressions insouciantes en l'invitant à utiliser ses mains pour apprendre. La phrase clé de la pédagogie Montessori est "Aide-moi à faire seul".  Cette pédagogie est fondée sur la volonté d'aider l'enfant à se construire et à développer son autonomie à partir de  l'observation de ses rythmes de développement. Le développement du petit enfant passe par des phases de sensibilité durant lesquelles il est naturellement plus réceptif à apprentissage de certains acquis. La méthode Montessori met à profit ces périodes pour aider l'enfant à découvrir par lui même des connaissances et des expériences  nouvelles en utilisant tous ces sens.

Posté par assmat29 à 14:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur Théories

Nouveau commentaire